Tranche de Vie

10 choses qui me définissent profondément

  • Papier – crayon
  • Symbole Yin-Yang (mais vraiment plus le Yin)
  • La lune
  • D’où je viens
  • La montgolfière
  • La force du lion
  • La couleur mauve
  • Les chiffres 3, 5 et 8 (vibration personnelle en numérologie)
  • Ma doudou 
  • Le calme

3 blessures/défis que je suis fière d’avoir surmonté/ guéri

  • Le détachement et l’affirmation avec ma famille
  • Blessures et complexes reliées à mon apparence
  • Le défi physique et mental de cueillir des cerises pendant 45 jours d’affilés

Comment j’incarne l’authenticité au quotidien

  • J’apprécie me montrer au naturel sans honte ni gêne. La façon dont je m’habille incarne mon authenticité. Le confort passe avant tout. Plus question de souffrir pour être belle. « Les totons sont pas toute d’in brassières » comme dit le dicton. En public, je finis toujours par enlever mes souliers, croiser mes jambes, les étendre, les plier. Je ne m’assois jamais comme du monde, droite et posée sur une chaise. Je me fiche que ce soit dépareillé, de ce que les autres pourraient bien penser de mon allure. Je ne me maquille plus depuis deux ans. Je ne cherche plus à camoufler mes cernes, mes boutons et mes imperfections. Gras, en bataille ou en harmonie, je laisse mes cheveux être tels qu’ils sont. J’apprécie à l’occasion de me poupouner et de sortir les talons, mais je suis fière de dire que je n’ai plus besoin de ça pour me sentir belle et féminine.
  • Dans mes déplacements (mon endroit préféré sont les coffee shop), j’apporte toujours avec moi ce qui permet de m’exprimer et de me ressourcer. Dans mon sac à dos (ou grosse sacoche), vous trouverez assurément mes essentiels : un, deux ou trois cahiers d’écriture, plusieurs crayons dont une plume à l’encre mauve, des bijoux que j’ai enlevé en public, j’me rappelle pu quand, parce qu’il m’incommodait, mon ordinateur, une pierre, au moins un livre de développement personnel et un jeu de carte divinatoire (mon gaga).
  • Je dis ce que je pense et j’ose exister avec ce que je suis du mieux que je peux, même si cela me demande de dépasser ma peur d’être jugée. Si je suis touchée et que j’ai l’envie de pleurer, je pleure. Au quotidien, je parle de spiritualité, de mes vérités, de mes difficultés et de tabous.

 

La chose qui me fait le plus réagir négativement

Les directions, sans aucun doute! Que ce soit en voiture dans le rôle de la co-pilote ou dans les choix de vie, les directions me font perdre la tête. Mon chum dit que je suis une vraie girouette.

Je pointe différentes directions. Je change souvent d’orientation. Je ne sais plus où donner de la tête. J’aimerais contrôler les vents, mais reste que ce sont plutôt eux qui me dirigent. Quand la girouette tourne en rond sur elle-même à 100 milles à l’heure, ça indique qu’il y aura une grand tempête. Et dans ce temps-là, je déplace de l’air, je vous le jure.

Ce que je souhaite le plus améliorer

Je souhaite vivre plus dans le moment présent et laisser du temps au temps. Je veux moins m’inquiéter avec les directions, les innombrables possibilités que peut prendre ma vie et ma carrière. Je souhaite suivre davantage mon intuition, m’engager et persévérer dans les projets qui me tiennent à cœur tout en ayant confiance que la vie fait bien les choses et que tout arrive en temps opportun. Ah pis aussi, je veux apprendre à tolérer et respecter les opinions qui divergent des miennes. 🙂

1 anecdote comique ou surprenante

Quand j’étais en cinquième année, je faisais de la gymnastique. Je faisais des steppettes partout et j’aimais bien qu’on me regarde. Une fois, j’ai fait une chandelle (regardez l’image et vous allez comprendre de quoi je parle) dans la salle de bain des filles puis un kleenex que j’avais soigneusement placé est sortie de ma petite brassière sport de couleur rouge de la Senza Girl.

OMG ! La honte qu’on découvre que je me rembourrais. Ça s’est parlé dans l’école et on a commencé à m’appeler Valérie Brassière. À partir de ce moment, j’ai décidé de coudre les kleenex au lieu de les laisser lousse (lol). Je voulais surtout pas prendre de chances que ça se reproduise. Non mais ça l’avait pas d’allure comment j’avais hâte d’être une femme!

 

 

La phrase qui guide le plus mes pas, mon mantra quotidien

Festina Lente 

 

 

 

Laissez-nous un petit commentaire au passage !

Valérie Brassard Lepage alias Vie est une humaine qui voit la vie en mauve. Elle est habitée par une force qui l'incite à communiquer de façon authentique. Ambitieuse et optimiste, elle croit que nous pouvons changer notre monde par l'éducation et la rééducation, à condition de faire la paix avec son passé.

© 2018 Mademoiselle Mymy. Tous droits réservés.

Support technique  : Mélanie Galipeau et Christian Cardin

Politique de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?