EN ROUTE VERS LE 30

Je vais avoir 30 ans cet été.

Au fil du temps, vous allez comprendre qui je suis et vous vous apercevrez que j’ai une façon assez particulière de m’énerver  pour un rien! Quand je pense à mon anniversaire, je vis ce genre d’énervement. J’AI HÂTE!! C’est comme si quelque chose de magique allait se produire cette journée là. Peut-être vais-je soudainement devenir une princesse? Vous voyez, même mon inconscient est automatiquement dirigé vers l’effet conte de fée. C’est une idée générale qu’on nous inculque de la vie, dès notre plus jeune âge. On s’imagine qu’un beau jour, tout doit et va finir par être parfait :

-Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.-

Le prince charmant arrive pour sauver la princesse et l’emmener vivre avec lui dans son château, puis après? Je crois que c’est souvent cette image un peu faussée de la vie que nous serions “supposés” atteindre, qui mène à nos plus grandes déceptions. Dès notre naissance, on entretient des attentes, parfois infondés, sans même le savoir!

Il n’existe pas de vie de rêve et encore moins de punch où tout change pour finalement devenir le summum de la perfection. Ben non, toute notre vie on devra se battre contre nos démons. On essaiera toujours de trouver le bon chemin. Parfois, on en trouvera un sans jamais le savoir, parce qu’inconsciemment notre image du conte de fée nous aura fait déformer la réalité et à cet instant précis, on oubliera de vivre le moment présent, pour garder l’espoir d’une fin heureuse allumée.

Je ne sais pas si c’est triste ou non! En fait, il se trouve que l’espoir garde en vie, puis parfois ça empêche aussi de vivre ici et maintenant! C’est ça au fond le fameux conte de la vie, il faut apprendre à tamiser nos grands rêves de princesses, les adapter à notre réalité et souvent même en créer une nouvelle.

Rien ne sera et ne doit être parfait, c’est ça la vraie magie de la vie!

On peut être triste, frustrée, faire des erreurs, se tromper de chemin, se tromper de prince charmant, être une princesse et être attirée par une autre princesse, être 2 princes qui chevauchent les prés ensemble. On peux ne pas attendre de prince du tout ou être attiré finalement par l’artisan de chaussure du village. On peut ne pas vivre dans un royaume, ne pas attendre de fin et vivre constamment comme si elle n’existait pas. On a le droit de ne pas porter de robe ou de talons hauts, d’avoir les cheveux en bataille et des cernes.

Tout ce qui semble être parfait ne l’est pas,

alors soyons fous et laissons le droit à l’imperfection exister.

La preuve c’est que mon texte, n’a finalement plus rien à voir avec le titre ou même le sujet que je voulais lui donner au départ, il a complètement changer de direction. C’est tellement ÇA qui est fabuleux avec la vie. On peux lui donner la variante qu’on souhaite au moment présent. LIVE LÀ, on peux changer d’idée. On peux penser tourner à droite et finalement tourner à gauche. On peux détester les olives noirs, pour finalement ne plus pouvoir arrêter d’en manger. (Ok, quand j’ai relus mon texte j’ai beaucoup ri de l’exemple un peu louche que j’ai choisi. Tsé quand tu peux parler de n’importe quoi, mais que tu parles d’olives?)

Ok revenons à nos chevaux.. (concept avec les contes de fées)

Et si on était un peu fou et qu’à partir de maintenant, on changeait les finales de contes de fées pour :

-Ils vécurent conscient et firent ce qui les rendirent heureux à chaque instant.-

FIN

Crédits photo: Chris Alcoran

Laissez-nous un petit commentaire au passage !

Salut Munchkin! Qui que tu sois sur cette planète, premièrement je te garoche de l'amour tout plein, parce que tu le mérites VRAIMENT! Deuxièmement, il faut que tu saches que j'utilise très souvent ce petit surnom cute pour décrire un ensemble de gens et donc, tu viens officiellement d'être inclu dedans. MAGIE! Alors, si tu as atterris ici c'est soit parce que tu trouves que mon énergie est particulièrement attachante ou que ton inconscient avait besoin de lire ces quelques lignes. Dans les 2 cas, bienvenue dans mon univers, celui où je me permet d'approfondir des sujets parfois simples, parfois plus tabous, ou d'autres fois plutôt drôles. Je suis mon propre cobaye! En fait, ne le sommes-nous pas tous? Découvre-le avec moi !

© 2018 Mademoiselle Mymy. Tous droits réservés.

Support technique  : Mélanie Galipeau et Christian Cardin

Politique de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?