PÉTILLER SA VIE

Je me présente, Coach Josée La Blonde! Vraiment? Avouez que votre première idée n’est pas très flatteuse pour mon quotient intellectuel!  Je fais beaucoup de blagues sur la couleur de mes cheveux teints, mais dans la plupart des situations, je connais ma valeur et ce ne sont pas les préjugés qui modifieront mon estime personnelle. Je dis dans la plupart des situations car, moi aussi, j’ai mes doutes, mes faiblesses et mes blessures. Tout comme chacune des personnes sur la terre.  N’allez pas croire que les psychiatres, thérapeutes, philosophes et autres grands de ce monde sont parfaits et n’ont aucune problématique psychologique ou émotionnelle à travailler ou améliorer.

Mon premier conseil si vous voulez vous faire accompagner? Que ce soit par un thérapeute, un coach, un psychiatre, un conseiller en orientation ou autre:

  • Magasinez!  Il peut paraître bizarre de magasiner un être humain et pourtant, c’est primordial. Contactez au minimum 2 professionnels afin de discuter quelques minutes avec eux. Malgré le peu de temps de la conversation, vous pourrez constater si vous êtes à l’aise avec cette personne. Pourrez-vous lui parler librement, sans crainte du jugement? Également, on pense rarement à s’assurer que sa voix nous convient. Si pendant votre rencontre, vous vous crispez lorsqu’elle parle, votre cheminement risque d’en être perturbé.

À travers mes mots, je vous partagerai mes outils, mes idées, ma vision et des exemples personnels pour « pétiller » sa vie.  « Pétiller » sa vie c’est augmenter sa confiance en soi, retrouver son estime personnelle, mettre du piquant dans sa vie,  retrouver le sourire, mieux se connaître… vous saisissez certainement l’angle que j’aborderai. Je souhaite donc que mes mots puissent vous aider à vous sentir mieux dans votre peau, à être plus heureux et à vous sentir baigner dans le champagne!

Faire une démarche pour se sentir mieux dans sa peau et être plus heureux, je connais! J’ai traversé une dépression majeure il y a quelques années et je m’en suis sortie sans médicaments car mon corps n’en voulait pas. Je n’avais pas les effets voulus, mais plein d’autres effets indésirables.

Le volet mélodramatique étant terminé, je vais continuer ma présentation!

Mon surnom provient de mon enseignante et mes collègues de ma formation en coaching. Il faut savoir que dans notre formation, les équipes de travail sont composées au hasard. L’enseignante avait donc inscrit tous nos noms sur de petits morceaux de papier qui se retrouvaient dans un bol pour faire la pige. Comme nous étions deux Josée, elle avait inscrit la couleur de nos cheveux pour nous différencier. Ma collègue : Josée la brune et moi, Josée la blonde. Ce n’était que pour elle… un petit truc banal. Et voilà que l’enseignante suivante utilise les mêmes petits bouts de papier et lit à voix haute tout le texte du papier. Vous vous imaginez bien que toute la classe s’est esclaffée. Et pendant tout mon parcours, ce surnom est resté. Encore aujourd’hui, plusieurs de mes collègues l’utilise. Alors au moment de choisir un nom professionnel, celui-ci s’est imposé car il représente mon arrivée dans la profession.

Ce cours de coaching est la concrétisation d’un rêve d’adolescence. En effet, je rêvais d’être psycho-sexologue. Comment une jeune fille de 15 ans peut penser à cette carrière? En fait, je voulais aider les autres à se sentir mieux, à régler leurs problèmes. Mon changement de carrière est donc dans cette optique et mon écriture également. Étant comptable de formation, mon côté sérieux et analytique pourrait transparaitre. Ne m’en voulez pas je suis née sage et cartésienne. Par contre, mes côtés éclatant, loufoque et parfois quétaine pourraient apparaître également.

Et comme je me demandais comment terminer ce premier article, je suis tombée sur une citation de Jean-Paul Sartre : « Nous sommes nos choix ». Pour être heureux, je crois qu’une réflexion périodique sur nos choix, nos pensées et nos actes s’impose.  Il s’agit de se demander s’ils correspondent à nos valeurs et s’ils peuvent nous permettre de vivre heureux.  Comme par exemple, je suis une personne très sensible à la violence. J’ai donc décidé de bannir les films contenant de la violence, car ils éveillaient des sentiments et des émotions néfastes pour mon bien-être.  Mon conjoint veut voir ces films? Parfait, nous nous cédulons une soirée « plaisir solitaire »! Chacun prenant en charge son bonheur.

Et vous, avez-vous ce genre de réflexion? Avez-vous cessé certaines habitudes pour augmenter votre bonheur?

Je vous invite à me suivre, au fil de mes réflexions et à commenter. J’ai hâte de vous lire et d’interagir avec vous.

 

Mise à jour

Bien que j’adorais le nom Coach Josée la Blonde, j’ai décidé de le changer. Je me suis rendue compte qu’il était finalement trop réducteur… peut-être je voudrai changer la couleur de mes cheveux un jour!!!

Blague à part, je voulais un nom et une phrase d’accroche qui me ressemble et en même temps qui explique un tant soit peu ma mission en tant que coach. C’est pourquoi, je suis maintenant Coach Josée qui vous demande est-ce que vous « Osez pétiller votre vie ».

Photo:
Ryan Melaugh

Laissez-nous un petit commentaire au passage !

Écoute, présence à l'autre et sincérité sont trois mots qui définissent bien Josée Robillard. Comptable de formation, elle rêvait d'une carrière en relation d'aide depuis son adolescence. Maintenant coach certifiée en PNL , elle se laisse inspirer par les gens et les événements de la vie. Tel un champagne, elle souhaite qu'il y ait plus de pétillant dans nos vies.

© 2018 Mademoiselle Mymy. Tous droits réservés.

Support technique  : Mélanie Galipeau et Christian Cardin

Politique de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?