APPRENDRE À DANSER LE TANGO RELATIONNEL

Il y a en chacun de nous de l’amour et de la bonne volonté, seulement, la vie étant un grand tango que nous devrons partager avec de nombreuses personnes, nous serons à plusieurs reprises épuisés physiquement et émotionnellement, irrités, maladroits et parfois même désynchronisés de nos partenaires.

À certains moments, on ne se comprendra plus, nos coeurs se fermeront un peu ou beaucoup, pour mille et une raison connues et inconnues, mais parmi celles-ci nous retrouverons souvent la peur d’être blessé, rejeté, incompris et celle de l’inconnu.

Malheureusement, lorsqu’on ne se comprend plus, on a souvent cette manie de rebrousser chemin les bras croisés, le coeur en berne. On recule sur notre propre terre en attendant que l’autre hisse le drapeau blanc, on se désengage, on joue l’indifférence ou on fait semblant que tout va bien, mais on oublie de simplement se serrer dans nos bras, on oublie de revenir l’un vers l’autre pour repartir du bon pied sans que cela soit une lutte d’ego blessé qui cherche à éviter un rapprochement de peur d’être encore froissé. Durant ces moments où le tango devient plus difficile, On devient alors plus froid, intransigeant, impatient et fermé d’esprit l’un envers l’autre, on ne s’offre plus la même empathie et le même accueil puisqu’on ne « danse » soudain plus au même rythme et que le lien de confiance en est directement affecté.

Dans certains cas, on s’en veut, sans trop savoir pourquoi, on a du ressenti qui s’accumule et qui encrasse la fluidité de nos échanges et de nos élans spontanés du coeur l’un envers l’autre. Alors, le magnifique tango sur lequel on dansait habilement devient un véritable désastre où on se marche à répétition sur les pieds et où on danse chacun pour soi, l’ego irrité et impatient. Il y a impasse dans nos coeurs et vient le cul-de-sac dans nos discussions à sens unique, débordantes de non-dits et de rancoeur.

Il y a des choix que tu fais et des pensées que tu as qui n’ont aucun sens pour moi, mais ce n’est pas une raison pour te condamner puisque je n’aimerais pas que tu en fasses autant pour moi.

Il y a malgré nous, ce déséquilibre, ce chaos, cette rigidité et cette différence qui nous éloigne parfois, car on ne sait plus être à l’écoute l’un de l’autre, mais si on s’assurait de garder le coeur flexible je suis persuadée qu’on pourrait retrouver une cadence satisfaisante où chacun pourrait être libre de corps et de coeur.

Danser ensemble, c’est savoir se regarder dans les yeux, pleinement, sans demi-mesure, l’un contre l’autre, entiers, connectés, portés par une cadence qui nait d’elle-même.

Danser ensemble, c’est choisir de s’apprivoiser pour le meilleur et pour le pire sans se lâcher la main au premier faux pas.

 

Mademoiselle Mymy
Crédits photo: Cécilia Heinen

Laissez-nous un petit commentaire au passage !

Écrivaine spécialiste des mots du coeur, Mymy cherche à inspirer et apaiser les coeurs pour répandre de l'espoir dans le monde ! Son premier recueil de textes Mon carnet antinaufrage s'est frayé une place significative dans le coeur des gens !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

© 2018 Mademoiselle Mymy. Tous droits réservés.

Support technique  : Mélanie Galipeau et Christian Cardin

Politique de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?