À TOI LE PARENT QUI TE SENS PARFOIS COUPABLE

Sache que tu n’as aucun reproche à te faire.

Je sais tellement à quel point avoir un enfant bouleverse une vie. On a parfois le réflexe d’être trop dur envers soi-même, parce que c’est l’une des tâches les plus lourdes, que celle de veiller et de guider une autre âme. On a peur parfois de ne pas être à la hauteur, de ne pas enseigner les bonnes choses ou de « fucker » nos enfants pour le restant de leur vie. Ça peut devenir une épreuve épuisante, si on se sent désemparé dans les moments où l’on ne fait pas nous-même ce qu’on tente tant bien que mal d’enseigner à nos enfants.

Ce qu’il faut garder en tête c’est que notre rôle n’est pas de vivre leur vie à leur place, ni même d’être un parent sans anicroche, mais bien de leur montrer le bon exemple.

Comment faire ?

En apprenant à se choisir soi-même en tant qu’individu, en faisant des choix en fonction de notre cœur, en se recentrant le plus souvent possible, en se valorisant, en faisant ressortir le meilleur de nous pour pouvoir être un guide en action. Si parfois il arrive que l’on soit complètement hors de la track, ce qui selon moi est tellement normal, c’est là que notre rôle est encore plus utile. C’est à ce moment qu’une importante partie du travail de parent commence. C’est à ce moment que l’on doit en profiter pour démontrer à nos enfants, que la perfection n’existe pas !

On a le droit d’avoir un genou par terre, même les deux. On peut pleurer, crier, extérioriser ses sentiments, accepter de commettre des fautes. Ce qui est primordial c’est d’apprendre à se pardonner, car selon moi c’est ce qui est bénéfique pour leur démontrer que personne ne doit être parfait.

Lorsque les enfants voient leurs parents être constamment et uniquement beaux, droits et bons, ça ne leur enseigne pas comment faire face à leurs propres imperfections. N’ayons pas peur de vivre pleinement et de faire des erreurs.

Quand on tombe, c’est le moment tout désigner pour démontrer à nos enfants comment se relever d’une chute.

C’est un cadeau pour eux, car pour toutes les fois où ils seront en déséquilibre dans leur vie, ils auront eu notre exemple et donc les outils nécessaires pour affronter leur propre lot d’émotions. C’est l’occasion parfaite d’apprendre et d’enseigner l’art d’être imparfait.

Permettons-nous de leur montrer comment prendre soin d’eux au quotidien, malgré les remords et les doutes qui pèsent, en acceptant nous-mêmes nos propres émotions quelles qu’elles soient. Montrons leur notre vulnérabilité, c’est ainsi qu’ils pourront ne pas avoir peur de montrer la leur et pouvoir devenir des adultes qui à leur tour n’auront pas peur de faire des erreurs.

Cher parent, tu es à la hauteur même si parfois il t’arrive d’en douter. Tu as cette force en toi et cette capacité d’aider ton enfant avec ses propres petits démons.

Tu es un guide parfait pour lui et tu ne devrais jamais craindre le contraire.

Ne nous obligeons pas à être parfait, sinon cela voudrait dire qu’eux aussi le doivent, alors qu’aucun humain ne peut l’être.


Crédits
photo: Charles Wiriawan

Laissez-nous un petit commentaire au passage !

Salut Munchkin! Qui que tu sois sur cette planète, premièrement je te garoche de l'amour tout plein, parce que tu le mérites VRAIMENT! Deuxièmement, il faut que tu saches que j'utilise très souvent ce petit surnom cute pour décrire un ensemble de gens et donc, tu viens officiellement d'être inclu dedans. MAGIE! Alors, si tu as atterris ici c'est soit parce que tu trouves que mon énergie est particulièrement attachante ou que ton inconscient avait besoin de lire ces quelques lignes. Dans les 2 cas, bienvenue dans mon univers, celui où je me permet d'approfondir des sujets parfois simples, parfois plus tabous, ou d'autres fois plutôt drôles. Je suis mon propre cobaye! En fait, ne le sommes-nous pas tous? Découvre-le avec moi !

© 2018 Mademoiselle Mymy. Tous droits réservés.

Support technique  : Mélanie Galipeau et Christian Cardin

Politique de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?